Sophro-analyse

La Sophro-analyse est une technique simple, puissante et innovante mise au point par le Docteur Claude Imbert dans les années 1990 (docteur en médecine, elle quitte cette voie traditionnelle pour créer la Sophro-analyse).

 

Elle propose une approche spécifique et très profonde du vécu intra utérin et de la naissance permettant ainsi de remonter aux racines de nos premières perceptions qui sont à la base de nos fondements psychiques.

 

En découvrant ces perceptions, la personne comprend immédiatement un grand nombre de ses comportements et de ses souffrances restés jusqu'alors inexpliqués. La sophro-analyse  emprunte à l'Analyse transactionnelle le type de communication, le décryptage utilisés lors du revécu intra utérin et de la naissance.

 

En sophro-analyse, le petit être avant la naissance n'est plus considéré comme "végétatif et primaire" mais doué de perceptions très fines.

Certes il ne possède pas encore de pensée analytique, ni de corps mental, d'émotions, il fonctionne en mode binaire : j'aime / je déteste  -  j'accepte / je refuse 

 

La sophro-analyse apporte à cet être "figé" dans ses interprétations limitantes et douloureuses ( les empreintes *) des compréhensions nouvelles et libératrices.

 

 

Par exemple :

 

Si au cours de la grossesse, ou de la conception, la maman vit des situations traumatisantes, de stress (décès d'un proche, maladie, accident, ...) l'œuf, l'embryon, le fœtus, ou le bébé suivant le stade de la gestation, croît cette réalité, il va faire des erreurs d'interprétations puisque mode binaire, se fixe sur un ressenti, et va écrire à partir de celui-ci son histoire de vie.

Ainsi il sera peut être plus tard gagnant, perdant, ou non gagnant, il vivra des histoires de vie avec des scénario négatifs à répétition.

 

La sophro-analyse va libérer ces erreurs d'interprétations au moment même de l'impact grâce à des outils spécifiques employés durant les séances, la sophro-analyse exploite dans un état de conscience modifiée (état alpha) un contenu de réactions "sans paroles".

 

Ces moins 9 mois de gestation sont les fondements de notre personnalité, ce vécu archaïque, lointain mais accessible - sa demeure : le ventre maternel.

 

 

Les ressentis engrammés lors de situations traumatisantes durant cette période, persistent et restent enfouis dans le cerveau émotionnel, mais la conscience n'est pas encore élaborée, l'être  en gestation n'a pas de corps mental, ce qui a été décidé par ce petit être peut être remis en question, et "re décidé" = se donner l'autorisation - pour changer et être mieux.

 

L'intégration du message libérateur ( la permission ) sera assimilée dans l'Etat du Moi Adulte, d'où travail important en Analyse transactionnelle - avant de revenir, plonger dans le vécu intra utérin.

 

La fin de l'accompagnement en sophro-analyse se termine par le thème du Pardon et de la Réconciliation.

 

La sophro-analyse reste un travail où la personne est toujours sollicitée.

 

                                    -----------------

 

 

Comment se déroule une séance de sophro-analyse, et en particulier la première séance ?

 

 

 

 

Les séances alternent entre théorie et pratique, la pratique comporte une visualisation d'une vingtaine de minutes ou plus, en état de relaxation profonde. Il est indispensable que la personne connaisse les outils de la sophrologie traditionnelle, sinon deux séances seront proposées : afin d'investir les exercices de respiration et de visualisation.

 

 

 

 

Un temps d'échange dans la réassurance est prévu à la fin de chaque séance, il y a aucune manipulation, ni occultation des évènements, tout se passe dans la bienveillance et l'écoute positive.

 

Le "retour" après la séance, se fait à l'aide de médians empruntés à l'enfance : crayons de couleurs, feutres, pâte à modeler, argile, peinture aux doigts... la personne exprime sans jugement, ses ressentis, son vécu, ses révélations encore dans son Etat du Moi Enfant 

 

Au fil des séances, elle peut ou non, laisser son dossier au cabinet ou le rapporter chez elle.

 

Il convient d'apporter son support d'enregistrement pour la visualisation, le portable convient parfaitement.

 

Tout au long de l'accompagnement, un questionnaire sert de fil conducteur pour aborder les différentes thématiques, son défilé reste logique.

 

La première séance, se base sur la RENCONTRE entre deux personnes : le ou la sophrologue

et la personne. Il va s'établir UN LIEN DE CONFIANCE, ce lien s'appelle L'ALLIANCE THERAPEUTIQUE..

 

La personne expose, exprime ses motifs de venue, les premiers feuillets du questionnaire vont poser le CADRE de l'accompagnement, ainsi que les objectifs et thématiques des séances à venir.

 

Une visualisation dès la première séance est proposée, et va permettre à la personne de rentrer dans le cadre de la sophro-analyse.

 

Elle va pouvoir acquérir avec l'entraînement les rouages spécifiques de descente en toute sécurité dans l'intra utérin grâce aux outils mis au point par le Docteur Claude Imbert.

 

 

Le thème de l'Analyse transactionnelle sera largement abordé avec ses propres thématiques s'orchestrant toujours avec logique et douceur.

 

La personne a besoin de cette théorie, pour COMPRENDRE et intégrer le fait qu'en intra utérin " l'œuf, l'embryon, le fœtus ou le bébé, aurait eu besoin de l'Adulte avec lequel il aurait pu dialoguer, pour comprendre et éviter de mettre en place des fausses interprétations qui vont définir l'histoire de leur vie - mais ce qui a été décidé au moment de l'interprétation peut se "re décider" grâce aux outils de la sophro-analyse.

 

 

*   l'enfant jusqu'à 12 ans fonctionne en mode binaire - passé 12 ans il possède un Moi Adulte. 

 

 

Tout au long des séances, des documents, des tests accompagnent celles-ci.

 

 

Il s'agit d'une avancée initiatique dans la compréhension et la bienveillance.

 

 

 

 

Pourquoi choisir cet outil la Sophro-analyse ?

 

 

 

Je rencontre beaucoup de personnes qui après, maintes thérapies, restent avec des POURQUOI, restent avec des RESSENTIS très douloureux, avec des HISTOIRES DE VIE à répétition, des sentiments de solitude inexpliqués, des échecs répétitifs dans le cadre de leur travail, de leurs rapports amoureux, des mal-êtres dominés par l'angoisse et la peur, un 

manque de confiance, une culpabilité, un manque d'amour de soi profond, des phobies, des états dépressifs liés à des croyances négatives....

 

Les outils de la sophro-analyse permettent de remonter le cours du film de notre mémoire pour en transformer des moments limitants en véritable libération de toutes les racines inconscientes de nos souffrances.

 

 

Les empreintes intra utérine

 

Embryon, puis fœtus dans le ventre maternel nous expérimentons un certain nombre de stimuli et même si notre appareil psychique n'est pas encore opérationnel, tout notre corps était entièrement tourné vers ce qui se passait pour nous - mais sans que nous puissions comprendre les raisons de ce vécu - pas de corps mental.

 

Nous avons interprété des ressentis car ils étaient des réponses à notre désir de survie et devaient nous protéger du danger extérieur, intérieur, réel ou pas.

 

Les empreintes sont au nombre de 12 :

 

- enfant désiré

- enfant non désiré

- enfant arrivant trop tôt dans la vie du couple

- enfant arrivant trop tôt après un autre enfant

- enfant arrivant trop tôt dans une conception hors mariage

- enfant arrivant trop tard dans la vie du couple

- enfant arrivant trop tard dans une famille nombreuse

- enfant survivant à une tentative d'avortement

- le sexe préféré

- l'enfant, instrument du couple

- l'enfant pour faire plaisir à l'entourage

- l'enfant remplaçant un parent décédé

- l'enfant portant un deuil pendant la grossesse

- l'enfant remplaçant un enfant décédé

- l'enfant vivant après la mort d'un jumeau

- l'enfant conçu après des IVG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dominique Courtessole Gignac

Cabinet de sophrologie

51 Boulevard Foch

77300 Fontainebleau

 

sur rendez-vous du lundi au samedi matin

06 10 85 62 71

dcsophrologie@gmail.com